COUVERTURE-page001

RDVM TOPONYMIE

affiche_RDVM_TOPONYMIE

Pour nombre de personnes, la lecture des panneaux indicateurs de lieux, des cartes IGN… servent à se repérer et c’est tout. Pourtant, les lieux n’ont pas été nommés au hasard et la toponymie constitue donc un miroir des paysages ou des activités humaines passées, maintenues ou disparues.

Eh oui, e òc, les noms ont du sens ! Celui ou celle qui le connait ou sait le retrouver, bénéficie d’un remarquable atout, géographique, scientifique. Son lien avec l’environnement et par voie de conséquence l’amour ou le respect qu’il peut lui vouer, en est renforcé.

Dix siècles d’Occitan ont forcement marqué la toponymie régionale et la connaissance de cette langue constitue donc une clé avantageuse pour entrer dans ce domaine.

Nommer un lieu ? Voila une activité en pleine mutation : ralentie, réservée et avec de nouveaux critères, plus historiques français qu’environnementaux, plus centralistes que populaires.

 

En tous cas, les écrits, les cadastres, les cartes IGN ont fixé pour longtemps les regards que nos lointains prédécesseurs avaient posés sur la végétation, l’eau, la faune, le relief, la géologie, les activités humaines… et traduits par des noms occitans, voire plus anciens, qui demeurent, hui encore, d’excellents indicateurs.

Hydronymes, oronymes et toponymes en lien avec la géologie, ont traversé les siècles avec toujours autant de justesse.

Par contre, les toponymes en relation avec la faune, la flore ou les activités humaines ont pu perdre de leur adéquation avec le paysage mais gardent néanmoins une valeur historique.

La rareté, et donc la remarquabilité, a été un critère pour nommer, souvent plus utilisé que l’abondance. Si l’on ajoute que des hameaux ont pris le nom de cours d’eau et que des personnes ont pris le nom de leur lieu de résidence, tout comme des noms de lieux sont basés sur le nom de leur propriétaire, on comprend que l’interprétation en toponymie doit être prudente et qu’il vaut mieux parfois douter que follement affirmer. Surtout si l’on y rajoute les erreurs entrainées par des modifications orthographiques. Transformer ce trésor de mots d’hier en atout pour demain, passe nécessairement par critiques, propositions et volonté !

C’est de tout cela que Pèire THOUY vous entretiendra mercredi 7 février à 17 heures, à la MJC des Salvages / dels Salvatges.

Participation libre

Le verre de l'amitié clôturera la séance.

 
Copyright © 2019 MJC Salvages. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.