Dernières nouvelles

RDVM ISTANBUL.EMIRATS ARABES

 

RENDEZ VOUS DU MERCREDI

 01 FEVRIER 2017    17H


ISTANBUL et les EMIRATS ARABES

Lulu et Michel CHAVERNAC

Emirats_Arabes

Istanbul

       

  Istanbul

Située de part et d’autre du détroit du Bosphore — donc à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie — Istanbul est généralement considérée comme européenne parce que la ville historique est située sur la rive occidentale du détroit. C’est la ville au 2500 mosquées.

Appelée officiellement İstanbul depuis le 28 mars 1930, elle a porté d'autres noms durant son histoire (encore parfois utilisés selon les contextes) notamment : « Byzance », au moment de sa fondation ; puis « Constantinople » (à partir du 11 mai 330 en l'honneur de l'empereur romain Constantin Ier).

Les anciens noms de la ville, Byzance puis Constantinople, témoignent de cette longue histoire. Seules quelques autres grandes villes ont eu trois noms au cours de leur histoire. Du point de vue historique, il est possible de considérer qu'avec Athènes et Rome , Constantinople (Istanbul) est l'une des trois capitales antiques les plus importantes.

 

 

   Les Emirats arabes unis / Dubaï et Abou Dhabi

Le dynamisme des Émirats a longtemps reposé sur une unique source de revenus, le pétrole, exploité massivement à partir des années 1970. La répartition inégale de la ressource entre les émirats (près de 95 % des réserves sont localisées à Abu Dhabi), la chute des cours au milieu des années 1980 et l'épuisement des réserves ont toutefois obligé certains à chercher des revenus alternatifs. C’est ainsi que Dubaï a débuté très tôt sa reconversion en développant les industries de services (place portuaire, aérienne et financière), les travaux publics et l’immobilier, ainsi que le tourisme. Abu Dhabi, malgré la richesse de son sous-sol, a pris le parti de copier le modèle de Dubaï. Depuis l'indépendance en 1971, les Émirats arabes unis ont connu une forte croissance. Le PIB par habitant a connu une forte augmentation, notamment grâce au pétrole et au gaz naturel. Les priorités nouvelles, basées sur un crédit peu cher, une main-d’œuvre étrangère exploitée et un engouement pour les destinations shopping exotiques, ont permis d’atteindre des taux de croissance exceptionnels, avoisinant les 10 %. ..Après cette période de croissance soutenue, l'économie des émirats connaît actuellement un ralentissement. La surchauffe de l’économie, mise à mal par la crise financière mondiale, a fait éclater la bulle immobilière et ramené les Émirats à davantage de réalisme. Mais si la croissance s'est stabilisée, elle reste l'une des plus fortes de la planète. Aujourd'hui, l'économie accélère sa diversification. Les services (commerce, tourisme, finance) représentent près de 40 % du PIB. La part du pétrole et des hydrocarbures a été ramenée à près de 27 %. Les Émirats arabes unis sont le 4e producteur pétrolier de l'OPEP. Abu Dhabi assure plus de 90 % de la production d'hydrocarbures.

Le verre de l'amitié cloturera la séance.     Participation libre.

 

 

 

 
Copyright © 2022 MJC Salvages. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.