Dernières nouvelles

EXPO HORMIERE CALISTI

HENRI HORMIERE    SCULPTURE                             JEAN-CLAUDE CALISTI     PEINTURE

DU  13  AU  26  FEVRIER  2013                  VERNISSAGE LE JEUDI 14 FEVRIER  18H00

la-grenouille_4brassac-le-pont-vieux_callisti
















le-hibou6la-bataille-de-kalatone_callisti
















Jean-Claude Calisti. Originaire de Paris, il se lance très tôt dans le dessin et la céramique et suit dans la capitale l'école nationale supérieure des arts décoratifs.
Sa profession l'oblige à venir s'installer en province où il ouvre une boutique de décoration intérieure. Actuellement, il réside à Mazamet.
Il a obtenu de nombreuses distinctions régionales (Lacrouzette, Soual, Sorèze, Marssac, Boissezon, etc) dont dernièrement, en 2011, le 1er prix de peinture du salon «Arts & belles lettres du Vaurais» à Lavaur.
Son œuvre est influencée par divers courants picturaux mais il évolue actuellement vers la représentation figurative. Sa peinture nous rappelle le calme, la sérénité d'antan et nous fait oublier les turbulences d'aujourd'hui.

Henry HormièreMa technique sculpture.

 La Récupération:  Mon premier acte artistique consiste à collecter, en fonction de mes propres goûts, les vieux outils, les pierres, les ferrailles et autres bois, tous abandonnés et hors d'usage.

J'imagine alors comment je vais les transformer, les adapter, les modifier, les assembler.

 Le Nettoyage:  Je commence toujours par nettoyer mes trouvailles, en ponçant et meulant celles-ci.

C'est là en touchant le fer, le bois, la pierre, que la magie opère, le magnétisme surtout celui du fer agit; les idées viennent en foule, elles s'accumulent.

Le plus difficile en fait est de prendre une décision pour faire tel ou tel assemblage.

 L'Assemblage:   Le nettoyage terminé et une vague idée en tête de ce que je vais réaliser, je dispose les objets les uns contre les autres afin de visualiser exactement mon projet.

Décision prise, je commence par souder les éléments essentiels de ma sculpture en incorporant la pierre où le bois, le tout étant vernis au pinceau pour ne pas rouiller.

Mais bien souvent ça ne se passe pas tout à fait comme cela, et l'improvisation, le hasard, où les influences du moment font qu'une autre idée a germé et ce qui devait être un personnage devient un animal où le contraire.

Il m'arrive également de reprendre une de mes anciennes sculptures pour y ajouter un nouvel élément.  Je considère qu'elles ne sont jamais terminées, qu'elles continuent à vivre, à se transformer, à se modifier suivant mon humeur.

 
Copyright © 2020 MJC Salvages. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.